Réhabilitation : L’hôpital de Mbanga renaît

La formation sanitaire qui souffrait d’un problème infrastructurel et d’une carence en eau courante a reçu un don en forage et une rénovation de ses bâtiments par la Société des eaux minérales du Cameroun (Semc).

Mbanga, localité située dans le département du Moungo (région du Littoral), n’échappe pas aux coupures intempestives d’eau courante. Les robinets restent ainsi à sec parfois pendant plusieurs semaines, dans cette cité établie à seulement une heure de route de la métropole économique Douala. Le calvaire vécu par les populations est encore plus accentué au niveau de l’hôpital de la localité, où les besoins en eau courante sont récurrents.

Mais le « chemin de croix » des patients relève désormais du passé. L’hôpital vient de bénéficier de la construction d’un forage avec un système complet d’adduction. Les bâtiments de la Maternité et du bloc opératoire de l’hôpital de Mbanga ont également été rénovés. La formation sanitaire a en outre reçu le 08 mai 2019, des produits de traitement et des équipements tels les lits d’hospitalisation, des chaises roulantes, des tables, entre autres.

Tout cet investissement est le fruit du partenariat entre la Société des Eaux Minérales du Cameroun (Semc), filiale du groupe Sabc et l’Ordre national des médecins du Cameroun (Onmc). Ce geste, d’après Emmanuel de Tailly, le directeur général du groupe Sabc (Société anonyme des Brasseries du Cameroun), est le résultat de l’engagement citoyen aux côtés de l’Etat pour «améliorer la prise en charge et créer les conditions d’une prompte guérison des malades qui arrivent à l’hôpital de Mbanga».

La renaissance

Dr. Balep, le médecin chef de l’hôpital de Mbanga, fait savoir que cette action du groupe Sabc marque « la renaissance de l’hôpital de Mbanga ». La formation sanitaire qu’il dirige reçoit un peu plus de 1200 patients chaque mois et est située sur un axe routier (Douala-Bafoussam) accidentogène.

Des victimes des accidents de la circulation sont fréquemment conduites dans les urgences de cet hôpital, dont les bâtiments avaient déjà pris un coup de vieux. L’aménagement du bloc opératoire, où sont redirigés certains blessés, permettra une meilleure prise en charge, apprend-on.   

Mombo et Njombé aussi

Une vue du centre de santé de Mombo réhabilité.

Le groupe Sabc a initié une action similaire dans l’axe de la santé des populations le 18 octobre 2018 à Mombo, une localité située non loin de Mbanga. L’entreprise Semc y est établie, produit et commercialise les eaux minérales naturelles Source Tangui et Vitale.

Le centre médical de Mombo qui dispose d’une capacité de 8 lits pour une population évaluée à 30 000 habitants a reçu ce jour-là, un don en équipements constitué d’un microscope, d’un stérilisateur, d’une boite de chirurgie, de deux tables de consultation, de six lits d’hospitalisation et de trois berceaux. La même activité a été menée par le groupe Sabc à Njombé, toujours dans le département du Moungo.

Mathias Mouendé Ngamo

(Visited 42 times, 1 visits today)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *