Invention. Une laverie mobile écolo au Cameroun

Sylvain Honnang vient de concevoir la Howash, un appareil qui permet de nettoyer un véhicule en tout lieu, avec moins de 5 litres d’eau.

Sylvain Honnang présente son invention, la Howash

Sylvain Honnang présente son invention, la Howash Crédit photo @mouenthias

Il est désormais possible de faire nettoyer son véhicule à n’importe quel coin de la ville de Douala au Cameroun, en 15 minutes et avec moins de 5 litres d’eau. Cette prouesse est rendue possible grâce à l’invention d’un jeune camerounais, Sylvain Honnang, qui vient de concevoir la Howash. Il s’agit d’un appareil mobile de lavage d’automobiles équipé d’un karcher de 50 bars et d’un réservoir d’une capacité de 80 litres d’eau, qui permet de nettoyer en moyenne 14 voitures. Pour faire ressortir l’éclat des voitures lavées, la Howash dispose dans ses accessoires, d’un champoing biodégradable fait à base de cire et de Carnibela. Pour l’essuyage, la Howash est équipée de serviettes en microfibres ainsi que d’un aspirateur pour l’entretien intérieur du véhicule. Une batterie de 12 volts permet de réaliser 12 lavages avant une nouvelle recharge, apprend-on.

 

«Une fois qu’on a terminé les lavages le soir et que c’est plein, on peut aller vidanger n’importe où, même dans une rigole. Les produits utilisés sont biodégradables, donc il n’y a aucun impact négatif sur l’environnement»,

précise Sylvain Honnang, le concepteur. Il fait savoir qu’une partie des composantes de la Howash est fabriquée au Mexique. Mais l’assemblage se fait au Cameroun. Pour Sylvain Honnang, son invention vient répondre aux problèmes de longues files d’attente dans les laveries traditionnelles. Ces établissements qui sont très souvent contraintes aux arrêts de travail, dus à des soucis de coupures d’eau et d’énergie électrique.

« C’est une laverie écologique. Elle permet de réduire la quantité de la consommation d’eau»,

relève le concepteur. De quoi lutter contre le gaspillage des ressources naturelles.

La Howash

La Howash Crédit Photo: @mouenthias

La Howash n’est pas encore assez vulgarisée sur le territoire national, mais Sylvain Honnang sillonne déjà quelques rues de la capitale économique avec deux spécimens de son invention. Aidé par un jeune, il se propose de nettoyer des véhicules à 1000 F. Cfa. Il en profite pour distribuer des prospectus ventant les caractéristiques de la Howash. La deuxième phase de la campagne communication se fera en ligne, apprend-on. Le site Internet est actuellement en construction. Les potentiels clients du monde entier auront la possibilité de passer des commandes via la plateforme web. Mais les premières Howash sont déjà disponibles au Cameroun. Il faut débourser 3 millions F. Cfa pour entrer en possession de ce bijou écolo.

Mathias Mouendé Ngamo  

 

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s