Cameroun : Collecter 10 000 tonnes de bouteilles plastiques chaque année

C’est l’objectif que veut atteindre le jeune camerounais Rodrigue Ngonde d’ici 2020, à travers le programme « Eco Collect ».

Des bouteilles plastiques rangées dans des big bags

Des jeunes rangent des bouteilles plastiques collectées dans les rues à l’intérieurs de gros sacs. Crédit Photo: Mathias Mouendé Ngamo

Au lieu-dit commissariat 8ème au quartier Madagascar à Douala, le drain est entièrement recouvert de bouteilles plastiques. Il y en a à perte de vue. La couche de déchets plastiques est si épaisse que des enfants ont pris pour habitude d’en faire un terrain de jeu. La situation est la même dans plusieurs drains de la capitale économique. L’eau circule à peine. Les populations riveraines indiquent qu’elles sont souvent victimes d’inondations lors des grandes averses. Selon les statistiques, le Cameroun produit près de 600 000 tonnes de déchets plastiques chaque année. Une bonne partie de ces déchets, du fait de l’incivisme des populations, achève sa course dans les drains. Pour réduire ces déchets dans la nature, Rodrigue Ngonde a décidé de collecter 10 000 tonnes de déchets plastiques chaque année.

Rodrigue Ngonde compte relever ce défi à travers le programme Eco collect, lancé en 2014. Le patron de Red-Plast a entamé cette mission par des campagnes saisonnières. Avec l’appui des mairies, le jeune entrepreneur vert a d’abord initié le concept « Vacances sans déchets plastiques ». Il est question pour les jeunes vacanciers à Douala et Yaoundé à chaque édition, de collecter les bouteilles plastiques à travers les rues. Les collecteurs visitent aussi les ménages en quête de bouteilles plastiques, et pour une petite séance de sensibilisation. A chaque arrêt, ils s’enquièrent des techniques de gestion des déchets dans ces ménages et promeuvent les bonnes pratiques. Lors de l’édition 2016 de « Vacances sans déchets plastiques », les jeunes déployés dans les arrondissements de Douala 1er et Yaoundé 2 ont collecté près de 8 tonnes de bouteilles plastiques.

Pour impliquer tout le monde dans la lutte, Rodrigue Ngonde a organisé une marche de sensibilisation à Douala le 2 avril 2017, sous le thème : « Soyons éco-responsables ».

« Les déchets plastiques sont beaucoup dus aux populations et organisations qui ne prennent pas leur responsabilité », a –t-il indiqué à l’occasion.

La marche sportive s’inscrivait dans le cadre d’un vaste programme de collecte de déchets plastiques. Du 2 au 29 avril, des containers ont été disposés dans des carrefours, marchés et points stratégiques de Douala. Des collecteurs ont été déployés dans la ville. Il s’agissait de la phase pilote d’un vaste programme qui s’étendra sur l’ensemble du territoire national, apprend-on. Objectif, collecter 1000 tonnes par an, puis 10 000 tonnes d’ici 2020. Mais en 5 ans d’existence, Red-Plast a déjà collecté en tout et pour tout 150 tonnes de déchets plastiques. Le défi à relever par Rodrigue Ngonde s’annonce donc surréaliste très difficile.

Mathias Mouendé Ngamo

 

Un commentaire

  • Les bouteilles de plastiques vides sont un véritable problème dans notre société. Merci a lui pour les 150 t deja ramassés en 5 ans et souhaiyons lui deja de trouver les voies et moyens pour atteindre ses objectifs. C’est la nation qui lui dira merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s