Jacigreen: De l’électricité à partir de la jacinthe d’eau

Le projet de la nigérienne Mariama Mamane permettra dès début 2019 de produire de l’énergie à partir de cette plante aquatique et d’électrifier 2500 ménages.

Lorsque Mariama Mamane remonte dans ses lointains souvenirs d’enfance, elle revoit le fleuve Niger, beau, calme, clair et attrayant. Elle se rappelle de toutes ces minutes qu’elle pouvait passer à contempler ce joyau de la nature. Mais aujourd’hui, la réalité est toute autre. Le spectacle n’est plus le même. Le fleuve est recouvert en grande partie par la jacinthe d’eau, une plante aquatique invasive. Le cours d’eau est également confronté au problème d’ensablement et de navigation réduite. Quand Mariama Mamane quitte le Niger en 2013 pour aller poursuivre ses études au Burkina Faso, un autre pays de l’Afrique de l’Ouest, elle découvre que les fleuves de ce côté-là sont également menacés par la progression de la jacinthe d’eau. C’est le départ de la prise de conscience. Lire la suite

Eco Seeds : Des semences écologiques pour booster l’agriculture

A travers sa jeune start-up, ‘’Seed Services’’, Odette Agossou Chaldia milite pour le développement d’une agriculture durable au Bénin.

A Cotonou, Calavi et Seme-Kpodji, trois villes du Bénin, le développement de l’agriculture reste freiné par la disponibilité des semences de qualité. L’instabilité du rendement enregistrée chez les producteurs et la qualité des aliments récoltés ne sont sans doute pas sans incident sur la sécurité alimentaire et la croissance du secteur agricole dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest. Mais depuis 2017, une jeune start-up a décidé de prendre le problème à bras le corps et de proposer une solution durable.  Seed Services s’est en effet Lire la suite

Le blog « Biocamer » distingué au Forest Media Awards

Le blog de Mathias Mouendé Ngamo, spécialisé sur les questions de sauvegarde de l’environnement, a été primé dans la catégorie « Meilleur article de presse cybernétique».

Mathias Mouendé Ngamo présente son prix obtenu au Forest Media AwardsMathias Mouendé Ngamo, membre de l’Association des Blogueurs du Cameroun, a décroché le prix Gouvernance forestière et changement climatique lors de la 4ème édition des Forest Media Awards (Forma) organisé par l’ONG Foder (Forêt et développement rural) à l’hôtel Hilton de Yaoundé, le 07 juin 2018. Le jeune blogueur camerounais s’est ainsi distingué dans la catégorie « Meilleur article de presse cybernétique » grâce à un article rédigé dans son blog, www.biocamer.wordpress.com. Le billet intitulé  Lire la suite

Cameroun: Cuire ses repas dans le Sac-marmite

Ce petit «bijou» écolo permet aux ménagères de terminer la cuisson des mets et de les conserver à chaud pendant plus de 8 heures.

Cuire ses repas dans un sac. Oui, c’est désormais possible au Cameroun grâce à l’invention du sac-marmite. Cet ustensile de cuisine permet aux ménagères de terminer la cuisson des mets et de les conserver à chaud pendant plus de 8 heures. Ce « gadget » léger et facilement transportable se présente sous la forme d’une citrouille. Il est fabriqué à base de tissu et de polystyrène. Il est utilisé pour la cuisson de différents mets et aliments. Pour la viande de bœuf ou de poulet par exemple Lire la suite

Consommation : Des gâteaux et jus « Bio » à base de manioc, patate et plantain

Ces petites délices réalisées par une jeune camerounaise à Douala sont agréables au goûter et possèdent  des vertus thérapeutiques.

Blanche Ongmesson présente ses gâteaux et jus faits à base de manioc et de patate.

Blanche Ongmesson présente ses gâteaux et jus faits à base de manioc, de patate, de maïs et de curcuma. Crédit Photo: Mathias Mouendé Ngamo

Une étudiante en visite sur le site de la Foire internationale des affaires et du commerce (Fiac) de Douala n’en revient toujours pas. Figée devant le stand de Blanche Ongmessom dans l’espace baptisé : « village des commerçants », elle a de la peine à faire un pas de plus. Elle est retenue sur place par l’étrange découverte qu’elle vient de réaliser. Il s’agit de gâteaux de manioc, de gâteaux de patate, des cookies de plantain et des sablés de maïs.

La jeune dame n’hésite pas à Lire la suite

Cameroun: Des meubles à base de bouteilles plastiques usagées

Doriane Fomenou Nzesseu confectionne des fauteuils, tables, lits et berceaux, en recyclant ces déchets qui polluent l’environnement.

Douala, le 17 novembre 2017. Doriane reçoit un visiteur sur ses meubles en bouteilles plastqiues.Des meubles retiennent l’attention. Ils n’ont pas été confectionnés à base de bois comme c’est souvent le cas. Les pièces que propose la jeune Doriane Fomenou Nzesseu sont exclusivement faites à base de bouteilles plastiques recyclées. Cinq fauteuils et une table basse constituent ce salon écologique qui fascine tant. Les bouteilles de différentes couleurs disposées ensemble ajoutent un peu de la gaieté aux œuvres. Lire la suite

Insalubrité: Vers un scandale écologique à Douala ?

Vu la saturation du site de Pk10, le pire est à craindre dans la capitale économique du Cameroun si la nouvelle décharge annoncée au quartier Ngombè (Douala 5ème) n’est pas opérationnelle d’ici juillet 2018.    

Douala, 25 janvier 2018. Des éboueurs en pleine activité dans les rues de la capitale économique, la nuit.

Douala, le 25 janvier 2018. Des éboueurs en pleine activité dans les rues de la capitale économique, la nuit. Photo: Mathias Mouendé Ngamo

Avec plus de 5 millions de tonnes de déchets enfouis, la décharge d’ordures située au quartier Pk 10 à Douala est aujourd’hui saturée. La hauteur des massifs de détritus dans cet espace ouvert en 2003 à titre provisoire est telle qu’un rajout d’ordures pourrait permettre d’avoir une Lire la suite

Insalubrité: Un centre de transfert des déchets annoncé à Bonabéri

Cet espace de 5000 m2 bientôt aménagé permettra d’améliorer la collecte des ordures dans cet arrondissement classé le plus insalubre de ces cinq dernières années à Douala.

Bonabéri, 26 janvier 2018. Une vue du site qui abritera le centre de transfert des déchets..

Bonabéri, le 26 janvier 2018. Une vue du site qui abritera le centre de transfert des déchets. Crédit Photo @Mathias Mouendé Ngamo

L’activité de collecte des ordures ménagères a connu de fortes perturbations au Cameroun en 2017. Les deux grandes métropoles que sont Douala et Yaoundé ont croulé sous des montagnes de déchets pendant plusieurs semaines. Il fallait se pincer les narines pour traverser certains grands carrefours, où les bacs étaient soient inexistants, soit débordant de détritus. Les responsables de la société d’Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam), l’entreprise chargée de la collecte des déchets, ont expliqué que cette situation a été causée par Lire la suite

Invention: Une pirogue écologique à base de bouteilles plastiques

Le concept d’Ismaël Essome, un jeune camerounais de 27 ans, permet de lutter contre la pollution plastique, le déboisement et le changement climatique.

La pirogue écologique flottant sur les eaux..Le climat est doux ce mardi du mois de juillet 2017 sous le ciel de Kribi, chef-lieu du département de l’Océan, dans la région du Sud du Cameroun ; mais les eaux de la mer sont particulièrement agitées. La marée est haute et aucun jeune n’a osé lancer sa pirogue à l’eau, dans ce village qui compte près de 400 pêcheurs. La hauteur et la force des vagues dissuadent quiconque projette de s’y aventurer. C’est aujourd’hui, et dans ces conditions non favorables à la navigation, qu’Ismaël Essome a décidé de tester l’efficacité de sa pirogue écologique devant quelques journalistes et une foule de curieux sceptiques. La particularité de son canoë, qu’il a d’ailleurs baptisé « Ecoboat» (pirogue écologique, en anglais), c’est qu’il a été entièrement construit à base de bouteilles en plastique recyclées. Lire la suite

Construction: Des éco-tuiles à base de déchets plastiques

L’entreprise Bocom Recycling, basée à Douala au Cameroun, fabrique des tuiles à base de plastiques recyclés pour le revêtement des maisons.

Douala, le 16 septembre 2017. Un curieux comptemple des éco tuiles exposées.

Entrer une légende

Selon les statistiques, le Cameroun produit près de 600 000 tonnes de déchets plastiques chaque année. Une bonne partie de ces déchets, du fait de l’incivisme des populations, achève sa course dans les drains et cause des inondations. Une autre étude a récemment démontré que la quantité de déchets plastiques produite par un individu se multiplie par 5 chaque année. Fidèle Nguela, le directeur général de Bocom Recycling, indique qu’il est possible de se sortir d’affaire, de protéger l’environnement de cette pollution plastique et d’en tirer pleinement bénéfices. Son entreprise, spécialisée dans le recyclage des déchets œuvre depuis quelques temps dans la transformation de tout type de plastique en éco-tuiles pour le revêtement des maisons. Lire la suite

« Entrées précédentes Derniers articles »