Archives des étiquettes : ordures

Cameroun : Pourquoi les inondations vous étonnent ?

Les riverains bloqués au lieu-dit Carrefour Cité des Palmiers à la suite des inindations.

Les riverains bloqués au lieu-dit Carrefour Cité des Palmiers à Douala, à la suite des inondations.

Les habitants de la ville de Douala au Cameroun se réveillent depuis quelques jours avec les pieds dans l’eau. Des inondations sont enregistrées à la suite de pluies diluviennes qui arrosent la capitale économique. Les conséquences sont sans appel. L’eau s’invite dans des domiciles, s’installe sur la chaussée. Des ouvrages  cèdent, coupant la route en deux. De gigantesques embouteillages naissent. La population qui vit un véritable calvaire, ne sait plus à quel saint se vouer. Mais pourquoi ces inondations vous étonnent ? Lire la suite

Recyclage: Des accessoires écolos à votre portée

Un sac-à-main fait à base d'emballages plastiques recyclés. Crédit Photo: Mathias Mouendé Ngamo

Un sac-à-main fait à base d’emballages plastiques recyclés. Crédit Photo: Mathias Mouendé Ngamo

Une dame arbore un chapeau et tient un sac à main faits à base d'emballage plastique recyclé.

Une femme arbore un chapeau et tient un sac-à-main faits à base d’emballages plastiques recyclés. Crédit Photo: Mathias Mouendé Ngamo

Des femmes handicapées basées à Douala, au Cameroun, investissent des dépotoirs d’ordures au quotidien pour recycler des emballages plastiques usagés. Du bout des doigts, elles confectionnent plusieurs gadgets à la fois jolis et utiles. 

 La pluie vient de s’estomper sur la ville de Douala, capitale économique du Cameroun. Marie Louise Noubissie se sert de ses mains pour faire avancer son fauteuil roulant. Elle se déplace entre les petites couches d’eau qui tapissent le sol du quartier Mboppi. La femme handicapée immobilise sa mobylette devant un dépotoir d’ordures. Elle fouille le bac et en collecte les emballages plastiques usagés. Elle les range dans un grand nylon accroché sur son fauteuil roulant. Elle explore d’autres poubelles situées non loin de son domicile.

« Je sélectionne les emballages plastiques encore en bon état, pas déchirés»,

précise la quinquagénaire, Lire la suite